TOUT COMPRENDRE SUR LE FONCTIONNEMENT DU SYSTEME AUDITIF

L’audition est un sens riche, qui permet de percevoir la parole humaine, de se situer dans un environnement, de détecter d’éventuels dangers, de repérer ce qui est familier.

L’oreille est un organe complexe important du corps humain. Elle reçoit des informations sonores et, les transmettant au cerveau pour les analyser, nous permet ainsi de communiquer avec l’environnement qui nous entoure. Aussi, une partie de l’oreille contribue à l’équilibre du corps.

L’oreille est également un organe fragile dont il faut prendre soin. Des dégradations sur celle-ci peuvent causer des pertes auditives qui peuvent aller jusqu’à la surdité, conséquence irréversible.

Système auditif : le fonctionnement de l'oreille

Voici un schéma de l’oreille (pour en savoir plus sur le fonctionnement de l’oreille cliquez ici

L'OREILLE EXTERNE

L’oreille externe est composée des éléments suivants qui lui permettent de remplir son rôle :

  • Le pavillon qui capte les sons et les renvoie dans le conduit auditif externe ;
  • Le canal auditif externe fait transiter les ondes sonores vers le tympan ;
  • Le tympan correspond à une membrane capable de capter les vibrations sonores. Très fragile, il peut être endommagé par des sons trop forts ou par la pression de l’eau ;

L’OREILLE MOYENNE

Dans l’anatomie du système auditif, l’oreille moyenne se situe entre le tympan et la fenêtre ovale. L’oreille moyenne est composée d’osselets comme le marteau, l’enclume et l’étrier qui jouent un rôle de transmetteurs des vibrations sonores vers l’oreille interne.

L’OREILLE INTERNE

La troisième partie de l’anatomie du système auditif est appelée oreille interne. Son rôle est de nous donner l’équilibre. Elle communique également avec l’oreille moyenne.

Pour entendre, le pavillon de l’oreille externe capte les sons puis les dirigent vers le tympan en les faisant passer via le conduit auditif externe. Les vibrations émises par le tympan sont transmises à la fenêtre ovale via les osselets qui augmentent la puissance du message sonore. C’est lorsque ces vibrations parviennent à l’oreille interne et à la cochlée que les sons sont perçus. Lorsque le fonctionnement du système auditif est altéré, les appareils auditifs pallient la déficience. Cet appareil varie si l’origine de la perte auditive provient d’une altération de la cochlée ou d’une altération du nerf auditif.

La perte auditive sur le fonctionnement de notre système auditif

Certaines maladies, comme l’otite moyenne et l’otite séreuse sont parfois susceptibles de s’accompagner d’une baisse d’audition. Étant donné qu’elles touchent la membrane du tympan, elles génèrent des pertes auditives plus ou moins importantes. D’autres, comme l’otospongiose ou le syndrome d’Usher, peuvent provoquer une déficience auditive. Les acouphènes, la maladie de Ménière, le neurinome de l’acoustique ou les traumatismes sonores sont souvent à l’origine de trouble auditif. Dans certains cas, les messages sonores ne parviennent pas jusqu’au cerveau. Un implant pour remplacer la fonction de la cochlée sera alors nécessaire.

L’exposition au bruit et le vieillissement sont les deux principales causes de surdité. Elles s’accompagnent presque systématiquement d’une atteinte ou d’une destruction des cellules ciliées de l’oreille interne. Cependant, les déficiences auditives peuvent également être provoquées par des maladies. Nos appareils auditifs corrigent les problèmes rencontrés et permettent de veiller à votre santé sonore.

Les causes possibles de votre perte d'audition

Avant d’adopter des appareils auditifs pour améliorer la santé de ses oreilles, l’origine de la déficience doit être identifiée. Plusieurs facteurs peuvent expliquer les difficultés au niveau sonore.

La perte auditive et la presbyacousie

Tout comme la vue, l’ouïe s’amenuise avec l’âge. La presbyacousie est la cause de déficience auditive la plus répandue. Il s’agit d’une baisse progressive des capacités sensorielles qui se traduit par la destruction irréversible des cellules ciliées, cellules sensorielles de l’oreille interne qui permettent de capter les sons et de les transmettre au cerveau via le nerf auditif. La presbyacousie n’est pas une fatalité, l’appareillage auditif permet de retrouver une meilleure qualité de vie en reproduisant la fonction de l’oreille interne et en transmettant les messages sonores au cerveau !

Les traumatismes sonores

Le traumatisme sonore se traduit par une perte irréversible des cellules ciliées due à une exposition à des niveaux sonores trop élevés comme un coup de feu ou des enceintes. Il peut être la conséquence d’une exposition soudaine et spontanée comme une détonation ou une déflagration, c’est ce qu’on appelle le traumatisme aigu. Dans le cas d’une exposition au bruit longue et répétée dans le temps, on parle de traumatisme acoustique comportemental.

Si un de ces cas se présente, vous devez impérativement consulter un spécialiste de l’audition au plus vite pour limiter les dégâts. Selon l’ampleur du traumatisme dû au bruit subi, le traitement qui consiste en la prise de corticoïdes sera adapté. Plus vous attendrez, plus les chances de récupérer en capacité auditive diminueront.

Un traumatisme acoustique aigu se manifeste par différents symptômes :

une perte auditive soudaine ;

des acouphènes et/ou de l’hyperacousie ;

la sensation d’oreille cotonneuse ;

une sensation de fatigue auditive prononcée.

La protection de l’oreille humaine pour éviter ces traumatismes est indispensable. Voilà pourquoi le bruit à un niveau sonore élevé est vivement déconseillé.

Les causes médicales

La baisse de l’acuité auditive peut également être causée par d’autres phénomènes d’origine médicale.

  • L’INTOXICATION AVEC DES MÉDICAMENTS OTOTOXIQUES

Certains traitements médicaux sont dits ototoxiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent léser la structure de l’oreille interne. Si vous avez une surdité de perception, il est recommandé d’en avertir votre médecin avant l’administration d’un traitement. En effet, les personnes qui en souffrent sont plus fragiles face à ce traitement. Il est donc primordial d’en faire état et de vérifier
l’état du nerf auditif ou des cellules ciliées.

  • ORIGINES CONGÉNITALES ET MALADIES

La déficience auditive ou la perte totale auditive appelée “cophose” peuvent être d’origine congénitale et donc dictées par l’ADN. Chez l’enfant par exemple, la surdité à la naissance est héréditaire dans 3 cas sur 4.

  • UNE OREILLE BOUCHÉE PAR UN BOUCHON DE CÉRUMEN

La sécrétion du cérumen est un phénomène naturel qui a pour but de protéger le conduit auditif externe. Son accumulation peut néanmoins aboutir à la formation d’un bouchon de cérumen qui engendre une perte auditive de transmission. C’est un cas bénin heureusement, il suffit de retirer l’agglomérat de cire pour retrouver l’audition.

  • LA PERTE D’AUDITION SOUDAINE

Elle peut également survenir suite à une infection ou une maladie. Dans ce cas, la perte d’audition est soudaine, voire brutale. Il est néanmoins possible, dans certains cas, de retrouver ses capacités sensorielles après un délai plus ou moins rapide. À la moindre baisse, n’hésitez pas à consulter un ORL.

D’autres évènements médicaux et pathologies peuvent également entraîner une surdité parmi lesquels :

➜ Un neurinome de l’acoustique, tumeur non cancéreuse ;
➜ Une méningite ;
➜ Des otites à répétition ;
➜ Une labyrinthite.
➜ Une surdité de transmission peut avoir comme origine une oreille bouchée par du cérumen. Dans ce cas, il suffit d’extraire le bouchon en consultant un médecin généraliste ou ORL ou en utilisant une poire effilée.

Les conséquences de perte d'audition sur le système auditif

La baisse d’acuité auditive n’est pas sans conséquence pour les personnes qui en sont victimes. En effet, on observe différentes formes de troubles liés à un déficit auditif. Pour éviter chacun d’entre eux, le test précoce et la mise en place d’un appareil auditif limitent l’impact sur la qualité de vie.

Troubles sociaux

• Des difficultés à communiquer : la personne ne comprend pas ou comprend mal son interlocuteur, elle doit le faire répéter ou le faire parler plus fort pour comprendre.

• L’isolement : la personne atteinte de perte auditive a tendance à se renfermer sur elle-même et donc à s’isoler socialement. Petit-à-petit cette personne s’exclut ou est exclue.

Troubles physiques

On observe également des troubles physiques chez les personnes dont l’audition a diminué comme :

• Des maux de tête

• De l’hypertension

• Des pertes d’équilibre

• Des acouphènes ou hyperacousie

Troubles psychologiques

Psychologiquement, les personnes malentendantes ou sourdes sont fragilisées et par conséquent, peuvent être sujettes au stress dû au manque de perception du monde qui les entoure et ont donc à un sentiment d’insécurité. Généralement, ces personnes ont également le moral en berne qui est la conséquence d’un manque de confiance et d’une faible estime de soi, d’un sentiment de honte, etc. Parfois cela peut conduire à de la dépression. De ce fait, les individus victimes de perte auditive peuvent ressentir de la fatigue et un manque d’appétit.

Faites un bilan de gratuit de votre audition

Au moindre doute, vous devriez consulter un médecin ou un spécialiste ORL pour établir un diagnostic. Vous pouvez également consulter un audioprothésiste pour réaliser un bilan avec un test auditif en ligne gratuit et sans engagement. Cela permet de trouver une solution auditive adaptée ou d’écarter tout doute sur votre santé auditive. La protection de l’oreille humaine et l’appareillage est désormais devenu un enjeu de santé.

Centres Audisoin

Massy

21 bis rue Gambetta
91300 Massy

Nantes

15 ter rue de Strasbourg
44000 Nantes

Lyon

144 avenue du Maréchal de Saxe
69003 Lyon

De nouveaux centres
arrivent en 2022..