LES APPAREILS AUDITIFS POUR ENFANTS

Il est important de repérer les premiers signes qui font suspecter une perte auditive car celle-ci a un fort retentissement sur la vie au quotidien. Chez l’enfant, une surdité a un impact sur le développement du langage et la compréhension de son environnement. Une perte d’audition peut directement affecter son développement au niveau social ou psychomoteur.

Le dépistage auditif chez l'enfant

Détecter la perte auditive chez les enfants ou chez un bébé représente un enjeu énorme. Plus la prise en charge est précoce, plus les appareils auditifs pour enfant pourront être adaptés. La mise en place de prothèses auditives le plus tôt possible limitent les impacts de la surdité sur le développement de l’enfant (sauf dans le cas où l’enfant a une a surdité profonde, il faudra lui mettre un implant cochléaire).

L’attention des parents est requise dans la détection de la surdité. Au moindre doute, un bilan auditif peut être réalisé afin de savoir si un appareillage est nécessaire. 

Les nouveau-nés bénéficient le plus souvent d’un dépistage néo-natal qui permet de diagnostiquer la surdité. Un appareil adapté ou un implant cochléaire pourra être mis en place le plus tôt possible.

Ce dépistage comprend :

– Un examen de repérage des troubles de l’audition, proposé avant la sortie du nouveau-né de la maternité. Ce repérage doit permettre de savoir s’il est nécessaire de réaliser des examens plus poussés en fonction des résultats obtenus.

– Des examens réalisés avant la fin du troisième mois du nourrisson, quand l’examen de repérage n’a pas pu avoir lieu ou n’a pas permis d’apprécier les capacités auditives de l’enfant.

Baisse de l'audition chez l'enfant

Le dépistage des troubles de l’audition

Une baisse de l’audition peut être suspectée au cours du bilan médical de l’enfant, tout particulièrement à l’âge de deux ans ou au par des tests de l’audition effectués au cours du suivi de santé scolaire. Lorsqu’un enfant a des difficultés à apprendre, les parents pourront prévoir une consultation chez un orl pour un examen de la fonction auditive.

Les troubles de la parole et du comportement de l’enfant faisant craindre une surdité

L’apparition de troubles de l’élocution et du comportement doit vous alerter à tout âge et vous amener à consulter votre pédiatre. En effet, la surdité, qu’elle soit congénitale ou acquise (otite séreuse chronique par exemple), gêne les acquisitions de la parole et entraîne des troubles du comportement. Un appareillage le plus tôt possible limite les conséquences de ce problème de santé.

La surdité chez les enfants de 3 à 12 mois

  • Les sons émis par votre enfant ne sont pas mélodiques;
  • Votre enfant ne babille pas;
  • Il ne réagit pas lorsque vous l’appelez.

Dès la naissance, les parents doivent être vigilants quant à ces signes. La surdité constitue un problème de santé important. Pour conserver une qualité de vie, un suivi par un orl peut être mis en place dès le plus jeune âge. Ce professionnel de santé décidera si des aides auditives sont nécessaires.

La surdité chez les enfants de 12 à 24 mois

  • Votre enfant ne dit aucun mot.
  • Il communique avec des gestes.
  • Il est inattentif à ce qui n’est pas dans son champ visuel.
  • Il émet des sons inconnus et incontrôlés.

Face à de tels problèmes de développement, un appareillage peut être mis en place. La santé auditive doit être surveillée chez chaque bébé. En fonction des symptômes, une prise de rendez-vous chez l’orl permet de prévoir un traitement en cas de maladie ou un appareillage pour malentendant.

La surdité chez les enfants de 24 à 36 mois

  • Votre enfant ne parle pas, le langage ne se met pas en place.
  • Il s’isole ou, au contraire, il est agité.
  • Il a du mal à se socialiser avec les enfants de son âge

Pour les parents, ces signes doivent alerter quant aux problèmes d’audition rencontrés. Un comportement typique d’un malentendant doit encourager à une prise de rendez-vous chez un ORL ou un test auprès d’un audioprothésiste.

La surdité chez les enfants après 3 ans

  • Votre enfant ne parle pas ou parle de façon incompréhensible.
  • Il souffre de troubles du comportement (agitation, isolement, agressivité…).
  • Il a des difficultés d’apprentissage à l’école.

Lorsqu’il a des difficultés à entendre les informations données et à apprendre, la réalisation de tests d’audition est importante.

Les types d'appareils auditifs pour les enfants

Pour les enfants, trois types d’appareils auditifs sont proposés afin d’aider les plus jeunes à pallier leur déficience, à savoir les intra-auriculaires, les micro-contours d’oreille avec un écouteur déporté ainsi que les contours d’oreille classiques.

Les intra-auriculaires peu adaptés aux enfants

Les appareils intra-auriculaires sont en général réservés aux adolescents en fin de croissance compte tenu de ses caractéristiques :

  • Conçu sur-mesure, il n’est pas en mesure de suivre la croissance de l’enfant et la modification de son canal auditif. Il s’adresse donc aux adolescents pour lesquels la prothèse peut être conservée de nombreuses années ;
  • L’amplification offerte par ces aides auditives en cas de pertes d’audition sévères. L’audioprothésiste conseille cette prothèse en fonction du niveau de surdité ;
  • Cet appareil auditif  pour enfant n’est pas compatible avec des microphones ou aides à l’écoute. En revanche, il peut posséder d’autres accessoires comme un embout en silicone ou des piles de rechange. Pour un remboursement rapide, tous ces éléments seront inscrits sur le devis normalisé remis par l’audioprothésiste.

Les contours d’oreille recommandés

Les appareils auditifs contours d’oreille pour enfant est plus adapté pour les raisons suivantes :

  • Ces aides auditives sont robustes et offrent un confort aux enfants. Ils peuvent apprendre et communiquer sans se soucier de leur appareillage
  • Chaque appareil peut facilement être manipulé par les enfants
  • Cet appareillage est compatible avec des accessoires sans fil et boucles magnétiques

La discrétion des micros-contours

Pour les enfants et les adolescents, les appareils auditifs micro-contours d’oreille sont discrets et performants. En optant pour un appareil de classe 1  le prix de vente fera l’objet d’un remboursement complet par l’Assurance Maladie.

Quels que soient les appareils auditifs choisir pour un enfant, la prise d’un premier rendez-vous et un suivi avec un audioprothésiste s’imposent. Ces experts font preuve de patience et de professionnalisme pour régler correctement les prothèses. L’objectif est que le jeune utilisateur soit à l’aise dans la mise en place de son appareillage.

La mise en place des aides auditives chez l’enfant est la clé pour l’aider à apprendre le langage dans les meilleures conditions. Même dans des endroits bruyants, la qualité sonore sera au rendez-vous. L’audioprothésiste se charge d’analyser l’évolution de la perte d’audition, d’adapter les réglages en conséquence pour que la perception et la compréhension des sons soient toujours optimales tout au long de la croissance. Il remet un devis normalisé indiquant les informations relatives à l’appareil auditif, ses accessoires et les piles utilisées. Ce document sera utile pour obtenir le remboursement selon la classe santé de cet appareil.

Prendre rendez-vous avec un expert de l'audition

Vous souhaitez que votre enfant fasse un bilan auditif gratuit ?  Prenez rendez-vous dès à présent sur notre site. Un de nos audioprothésistes vous conseillera sur les aides auditives les plus adaptées à ses besoins et son audition. En fonction de votre prescription médicale, l’appareillage auditif idéal lui sera proposé. 

Au moindre doute, vous devriez consulter un médecin ou un spécialiste ORL pour établir un diagnostic. Vous pouvez également consulter un audioprothésiste pour réaliser un bilan auditif gratuit et sans engagement. Cela permet de trouver une solution auditive adaptée ou d’écarter tout doute sur votre santé auditive.