AltProtection individuelle contre le bruit

Pourquoi porter un bouchon d'oreille Picb ?

Un salarié sur 2 déclare souffrir du bruit sur son lieu de travail. Chaque salarié doit porter des protecteurs individuels contre le bruit (PICB). Cette mesure préserve les oreilles de toute destruction de l’audition. Nous vous expliquons en détail quel est le rôle de ce bouchon d’oreille PICB dans la vie professionnelle et personnelle.

Qu'est-ce qu'un PICB ?

Le Protecteur Individuel Contre le Bruit (PICB) correspond à un Équipement de Protection Individuelle (EPI). Ce dispositif offre un affaiblissement acoustique. Les oreilles sont donc protégées contre les pertes auditives.

Pour vos salariés, vous pouvez choisir un des protecteurs de ces différentes familles de PICB :

  • Le PICB à coquilles, sur casque ou indépendant. Cette protection auditive est placée autour de l’oreille. Un arceau passe au-dessus de la tête afin de garantir une parfaite efficacité contre le bruit. Réutilisables, les coussinets doivent être changés tous les ans pour que l’étanchéité reste optimale ;
  • Le bouchon auditif avec arceau : il se positionne au niveau du conduit auditif, à l’intérieur des oreilles ou au-dessus. Un arceau assure de leur maintien en place tout au long de la journée de travail ;
  • Les bouchons d’oreilles standard : conçue en silicone ou en caoutchouc, cette protection auditive peut être facilement utilisée ;
  • Le bouchon d’oreille à façonner : conçu en mousse comprimable ou malléables. Son porteur doit donc lui donner la forme idéale avant de l’introduire dans le conduit auditif. Ce protecteur est en général à usage unique ;
  • Le bouchon moulé sur mesure : conçu à partir de l’empreinte du conduit auditif, ce dispositif de protection contre le bruit est fabriqué en silicone ou en résine acrylique. Un filtre acoustique passif assure que le niveau d’affaiblissement sonore est optimal.

L'importance de protéger votre audition

La législation française a fixé deux seuils d’exposition au bruit qui nécessitent le port de PICB :

  • Recommandée en cas d’exposition à un bruit d’un niveau sonore égal ou supérieur à 80 dB pendant 8 heures ;
  • Obligatoire pour toute exposition à un bruit supérieur à 85 dB.

Le bruit peut en effet provoquer des pertes auditives, des acouphènes et même mener à la surdité. Indirectement, une personne exposée au bruit de façon prolongée peut souffrir de troubles cardiovasculaires, de stress et de vertiges. Sur le lieu de travail, le bruit peut être à l’origine d’une perte de vigilance.

L’utilisation quotidienne de PICB est donc essentielle afin de protéger son audition. Dans le cadre du travail ainsi que pour certaines activités où le bruit est important.

Les différents types de protections individuelles contre le bruit

Les bouchons d'oreilles moulés sur mesure

Ces protecteurs antibruit sont placés directement dans le conduit auditif. Pour être efficaces, ces protections sont fabriquées en silicone moulée à partir de l’empreinte de l’oreille par un audioprothésiste. Les filtres anti-bruit assurent une atténuation sonore, tout en protégeant de la poussière, de l’eau et des bactéries. Pour une utilisation simple et un véritable confort acoustique, ces bouchons peuvent être réunis par un arceau ou un cordeau qui assure l’interconnexion.

Les modèles sur mesure sont moulés à partir de l’empreinte du conduit auditif de l’utilisateur. Adaptés à l’oreille, ils laissent passer certaines fréquences sonores tout en permettant une atténuation des plus dangereuses. Même dans un environnement bruyant, la communication est maintenue. Cet aspect est primordial pour assurer la sécurité des salariés au sein d’une entreprise.

Les casques anti-bruit

Ces protecteurs contre le bruit se composent de coquilles avec des oreillettes souples qui se placent sur les oreilles. Un arceau au-dessus de la tête ou derrière la nuque assure que ces bouchons restent bien en place.

Ces protections auditives individuels fonctionnent en fonction du niveau sonore extérieur :

  • Amplification des sons faibles et réductions des sons forts pour préserver les oreilles ;
  • Réduction active du bruit

Pour être efficace, le casque anti-bruit doit répondre aux critères de la norme NF EN 352-1. Un audioprothésiste propose uniquement des protecteurs individuels qui répondent à cette exigence.

La règlementation en vigueur

Les ondes sonores sont classées à partir de plusieurs caractéristiques :

  • Les fréquences exprimées en Hertz. Les sons aigus se caractérisent par des fréquences hautes et les sons graves par des fréquences basses ;
  • L’intensité du son exprimée en décibels (dB) : la règlementation exige le port d’un protecteur individuel contre le bruit est obligatoire pour un niveau sonore compris entre 80 dB et 135 dB.

De plus, les entreprises doivent informer les salariés et assurer une formation pour les gestes à adopter contre le bruit. Un contrôle du port de protecteurs auditifs individuels ou de casques anti-bruit doit être réalisé régulièrement.

Pour protéger efficacement l’utilisateur, le bouchon d’oreille PICB doit répondre aux exigences en matière d’atténuation acoustique afin que l’intensité avec ce protecteur soit inférieure au niveau sonore maximal.

Depuis 2006, le seuil d’exposition aux bruits est analysé en fonction de la durée d’exposition. Dès 80 décibels pendant 8 heures, l’utilisation de protections auditives pour la prévention de la surdité s’impose.

Niveau sonore en dB (A) Durée d'exposition maximale
80
8h
83
4h
86
2h
89
1h
92
30min
95
15min
98
7.5min

Prendre rendez-vous pour des protections auditives moulés sur mesure

Quels sont les avantages des EPI ?

L’utilisation d’un équipement de protection individuelle (EPI) est essentielle dans les zones à risques. Les bouchons d’oreille PICB correspondent à l’EPI prévu dans le cadre de la prévention contre le bruit.

Pour l’utilisateur, le port de bouchons d’oreille ou d’un casque anti-bruit le protège contre des sons trop intenses pour le conduit auditif. Spécialement conçus pour le cadre professionnel, ils assurent de pouvoir exercer en toute sécurité. En mettant une protection de ce type à disposition, l’entreprise respecte la réglementation en vigueur.

Double protection contre le bruit

Pour se protéger contre le bruit, les équipements de protection individuelle peuvent proposer deux types de protection :

  • La protection passive : les nuisances sonores sont atténuées grâce aux matériaux, souvent en silicone, utilisés pour leur fabrication. Les filtres utilisés bloquent également les bruits trop intenses ;

La protection active : des technologies électroniques sont ajoutées pour renforcer l’atténuation du bruit. L’affaiblissement est alors situé entre 15 et 37 décibels.

Le confort

Les salariés doivent oublier qu’ils portent un PICB. Le confort doit donc être optimal pendant toute la durée d’exposition. De cette façon, ces dispositifs auditifs restent bien en place et restent efficaces.

La santé

Avant de mettre à disposition des paires de bouchons d’oreilles ou des casques, vous devez vous assurer que vos salariés ne sont pas allergiques à certains composants. Plusieurs matières sont justement proposées afin d’éviter les désagréments.

Lorsque le salarié est sujet à des irritations, les casques seront plus adaptés. Offrant une efficacité satisfaisante contre les bruits, ils permettent de travailler en toute sécurité.

La facilité d'utilisation

Les équipements auditifs individuels joints avec les informations relatives à l’entreprise ne doivent pas être considérés comme une contrainte. Au contraire, les paires de bouchons ou les casques doivent être faciles à mettre en place. De cette façon, ils seront plus facilement adoptés par vos salariés.

L'adaptabilité de l'environnement de travail

Lors du choix de votre protection auditive, vous devez tenir compte de l’environnement de travail. Température dans les locaux, taux d’humidité font partie des critères à considérer. En effet, le casque sera peu adapté aux ateliers où il fait chaud. Les bouchons d’oreille seront plus agréables au quotidien.

L'hygiène

L’entretien des protections auditives contre le bruit doit être facile. De cette façon, son utilisateur veille à son hygiène. Leur utilisation sera plus agréable et leur efficacité toujours au rendez-vous grâce à des gestes faciles à mettre en place pour conserver son hygiène et son état.

Les attestations CE

Pour finir, chaque PICB doit être certifié CE, conformément à la norme EN352-2. Lors de la commande au fournisseur, vous devez vous assurer que ce point est bien respecté. Le conditionnement doit préciser cette norme, aussi bien pour l’embout que pour le filtre.